Vivre après l’alcool

Metadatas

Author
Date

2018

Language
Identifiers
Collection

Bacchus

Organization

Cairn

License

copyrighted

Abstract 0

`pb`bbVivre après alcool fait partie de l’impensé du soin. En l’absence de changement de représentations, de façon de voir et d’agir, le retour de l’alcool est la règle, après un sevrage. Comment passer de la conscience douloureuse d’un manque à être à une vie épicurienne alliant, selon la formule, la responsabilité de ses plaisirs et le plaisir de ses responsabilités ?`/bb`/pb `pbLes psychiatres, les psychologues et les psycho-praticiens sont souvent démunis face aux patients en difficulté avec des addictions. Après le sevrage, le problème de l’après reste entier. Comment aider le patient à se donner une bonne vie ? Les thérapies cognitivo-comportementales, qui ont dominé ces dernières années l’offre d’accompagnement, manifestent leurs limites et l’espoir qu’elles avaient pu soulever dans l’optique des thérapies brèves tournées vers les solutions a fait long feu. Les changements proposés par les « clés » définissent une philosophie de vie critique, épicurienne et citoyenne où la question du sens à donner à sa vie est posée comme alternative aux logiques de l’hypermodernité : l’avoir, le paraître, les faux-semblants, l’insécurité.`/pb

From the same authors

On the same subjects

Similar documents