La fourniture d'énergie entre concurrence et développement durable : nouvelles régulations et nouvelles stratégies

Metadatas

Date

2009

type
Language
Identifier
Collection

Flux

Organization

Cairn

License

Cairn



Cite this document

Dominique Finon, « La fourniture d'énergie entre concurrence et développement durable : nouvelles régulations et nouvelles stratégies », Flux, ID : 10670/1.qmy8hr


Metrics


Share / Export

Abstract Fr En

La libéralisation des marchés bouleverse le métier de la distribution d’énergie dans tous les pays européens en instaurant une concurrence entre fournisseurs sur l’ancien territoire des monopoles de service public. En même temps les mesures de développement durable — limitation des émissions de CO2, promotion des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique — créent un ensemble de contraintes pour les fournisseurs d’énergie en concurrence comme pour les sociétés de services énergétiques, qui s’avèrent en fait constituer de nouvelles opportunités stratégiques. Elles les conduisent à faire évoluer rapidement leurs modèles d’affaires avec de nouvelles formes d’organisation et de nouvelles offres qui sont à la convergence des logiques commerciales et des démarches de responsabilité environnementale. Toutefois, sous l’influence de la culture de marché des instances européennes qui irrigue les nouvelles Directives visant au développement durable, les instruments proposés sont adossés à des mécanismes de marché, ce qui tend à compliquer la tâche des agents en concurrence sans améliorer l’efficience collective.

The liberalisation of electricity and gas industries has profoundly changed the energy supply business in Europe by instituting competition between suppliers in place of the former monopoly of the public utilities. At the same time sustainable development policies (limitation of CO2 emissions, promotion of renewables and of energy efficiency) imposed a new set of constraints and incentives on the competing energy suppliers and energy service companies. But these constraints turn out to be new strategic opportunities. They lead to changes in business models, with new organisations and new offers at the convergence of commercial logics and environmental obligations. However, under the influence of the market culture which dominates European and national environmental regulations, the market-based design of policy instruments makes the life of competing suppliers more complicated and more risky, even though their social efficiency is not clearly superior to that of administered instruments, in particular for the promotion of renewables.

From the same authors

On the same subjects

Similar documents