Penser la dimension technique de la ville durable. Les apports d'une « mécanologie » de la ville

Metadatas

Author
Date

2012

Discipline
type
Language
Identifier
Source

Flux

Collection

Cairn.info

Organization

Cairn

License

Cairn



Cite this document

Adrien Gey, « Penser la dimension technique de la ville durable. Les apports d'une « mécanologie » de la ville », Flux, ID : 10670/1.rz6959


Metrics


Share / Export

Abstract Fr En

Les projets de la ville durable multiplient la présence des objets techniques dans la ville et, de même, concentrent la gestion des problématiques urbaines sur leur dimension technique. Cette prééminence technologique est aujourd’hui beaucoup étudiée dans ses rapports au politique ainsi qu’aux modes de gouvernance. La question strictement objectiviste et technicienne du progrès que constituerait ou non ces objets est ainsi très largement évacuée. C’est à cette problématique que se propose de répondre cet article en tentant tout d’abord de fonder la cohérence et la validité d’un « système d’objets techniques urbains » puis en examinant la possibilité d’envisager la ville elle-même en tant que méta-objet intégrant ce système. Cette heuristique du méta-objet permettra par la suite d’évaluer la réalité d’un perfectionnement technique que pourraient constituer les projets de la ville durable tels qu’ils ont été exposés dans les dossiers du Grand Paris et ce grâce à la conception « mécanologiste » du progrès technologique développée par Gilbert Simondon.

Rethinking the technical dimension of the sustainable city: contributions from an urban ‘mechanology’In sustainable city projects, technical objects aimed at ecological efficiency are often increasingly present, thereby inducing an urban management policy mainly oriented towards the technical dimension. This technological pre-eminence is often studied through its relations with politics and modes of governance. Hence, the strictly technical question of the extent to which these objects represent progress has largely been neglected. This article focuses on this question by establishing the coherence and validity of a ‘system of urban technical objects, before examining the possibility of considering the city itself as a meta-object integrating this system. This heuristic approach will allow us to evaluate the reality of technical improvement that sustainable city projects, represented here by the Grand Paris proposals, could embrace, through use of the ‘mechanological’ concept of technological progress developed by Gilbert Simondon.

document thumbnail

From the same authors

On the same subjects

Within the same disciplines

Export in