Introduction : Les dysphasies chez l'enfant : un développement en délai ou une construction langagière différente ?

Metadatas

Date

2004

type
Language
Identifier
Collection

Enfance

Organization

Cairn

License

Cairn


Keywords

Dysphasie Délai Différence Spécificités langagières Dysphasia SLI Delay Linguistic special features

Similar subjects Fr

Enfant Enfance Progéniture

Cite this document

Bernadette Piérart, « Introduction : Les dysphasies chez l'enfant : un développement en délai ou une construction langagière différente ? », Enfance, ID : 10670/1.vp0iyu


Metrics


Share / Export

Abstract Fr En

RÉSUMÉ Les progrès dans la connaissance des étiologies et des mécanismes d’évolution du langage des enfants dysphasique passent par le dépistage précoce des troubles et l’analyse précoce de leur évolution. Cette démarche autorise les thérapies précoces et limite l’incidence des troubles sur le devenir des enfants. Les définitions par exclusion des dysphasies de l’enfant et l’identification fine de leurs symptômes langagiers permettent de distinguer divers sous-types dans ces pathologies altérant le développement du langage de l’enfant. La recherche et la pratique clinique des pays francophones européens identifient des spécificités de construction du langage dans ces pathologies développementales. Elles les opposent aux retards simples de langage où les étapes développementales suivent une logique en délai par rapport aux enfants standards. Cette organisation de la recherche et de la pratique clinique est différente dans les pays anglophones. Ce constat justifie la focalisation de ce numéro sur l’exemple de recherches belges et françaises.

SUMMARY Dysphasia in children : A delayed development or a different language construction ?The definition of children’s dysphasias (SLI) by using elimination criteria and fine-grained identification of their symptoms make possible the identification of various sub-types in these pathologies impairing the children language development. Research and clinical practice in European French-speaking countries was identified in these developmental pathologies some unique features in language acquisition. They are contrasted with simple language delay wherein the developmental stages are delayed in comparison to normally developing children. This organization of research and clinical practice is different in English-speaking countries. These conceptual and organizational differences between English-speaking and French-speaking nations can be perceived in the publications about specific language impairment. This observation justifies our desire to devote this special issue of “ Enfance ” to dysphasia in French-speaking scientific literature and research.

From the same authors

On the same subjects

Similar documents