Endormissement et fonction de l'objet transitionnel chez le jeune enfant entre 12 et 24 mois : une étude transculturelle

Metadatas

Date

2005

Discipline
type
Language
Identifier
Source

Devenir

Collection

Cairn.info

Organization

Cairn

License

Cairn




Cite this document

Yolande Govindama et al., « Endormissement et fonction de l'objet transitionnel chez le jeune enfant entre 12 et 24 mois : une étude transculturelle », Devenir, ID : 10670/1.vqj6f0


Metrics


Share / Export

Abstract Fr En

Le concept d’objet transitionnel développé dans la théorie de Winnicott (1951-1953) continue d’être un objet de controverses. Les psychanalystes de l’époque opposent « le sein » comme une première possession du « non-moi » par l’enfant à l’objet transitionnel que Winnicott institue à cette place. L’objet transitionnel est considéré comme une nécessité psychique par la plupart des psychologues et psychanalystes d’enfants et comme une nécessité culturelle par les praticiens de la petite enfance et les chercheurs transculturels. D’autres psychologues lui accordent une valeur de fétiche exprimant une faille dans la construction psychique de l’enfant. Les résultats de notre enquête épidémiologique interculturelle comparative entre un groupe d’enfants lyonnais et un autre réunionnais portant sur le sommeil de l’enfant et les modes de coucher démontrent que l’objet transitionnel n’est pas significativement protecteur du trouble du sommeil. L’hypothèse avancée est que l’objet transitionnel se substitue au corps de la mère et peut être « au sein » dans sa double fonction. Son usage varie en fonction des modes de maternage, et confirme son absence de caractère universel tout en allant dans le sens de sa dimension culturelle.

The concept of Transitional object developed in the theory of Winnicott (1951-53) continues to be a subject of controversy. Psychoanalysis contrasted the « breast » as a first possession of the « non-self » by the child with the transitional object that Winnicott instituted in its place. The transitional object is considered to be a psychic necessity by most child psychologists and psychoanalysts and a cultural necessity by certain practitioners of early childhood and transcultural researchers. Other psychologists grant it a fetish value expressing a flaw in the psychic construction of the child. The result of an epidemiological comparative survey between a group of children from Lyon and another group of child from Reunion Island concerning the child’s sleeping pattern and bedtime routine demonstrate that the transitional object is not significantly protective with regard to sleeping disorders. The hypothesis suggested is that the transitional object is a substitute for the mother and perhaps the breast in its double function. Its use varies according to mothering methods and confirms its absence of a universal character, on the other hand, expressing a cultural dimension.

document thumbnail

From the same authors

On the same subjects

Within the same disciplines

Export in