La conférence comme performance : un point de vue littéraire Lectures as performances : a literary point of view 0 1

Metadatas

Language
Identifiers
Source

Octaviana

Licenses

Open Access , http://purl.org/eprint/accessRights/OpenAccess




Cite this document

Blesch Agnès, « La conférence comme performance : un point de vue littéraire », Octaviana, ID : 10670/1.yrsoze


Metrics


Share / Export

Abstract 0

L’expression « conférence-performance » rassemble depuis le début des années 2000 une variété de pratiques conférencières autour de l’idée qu’un discours critique et théorique peut être publié comme un geste artistique à part entière. Alors que la conférence-performance a surtout été étudiée par des spécialistes des arts visuels et des arts de la scène, on choisit d’aborder ce medium artistique à partir d’un point de vue littéraire. La conférence-performance, investie par certains écrivains contemporains, participe en effet de ce que l’on appelle la « littérature exposée », à savoir l’ensemble des expériences littéraires pensées en dehors de la seule lecture silencieuse d’un livre. Étudier des conférences d’écrivains des XIXe et XXe siècles à l’aune du concept de « performance » permet par ailleurs de rendre ces dernières à leur origine énonciative et de les lire autrement que comme de simples textes théoriques. Un répertoire de postures conférencières, au croisement de l’analyse textuelle et de l’analyse sociologique, peut également être mis à jour. Interroger la conférence-performance au regard du champ littéraire éclaire ainsi sous un nouvel angle l’histoire de la conférence d’écrivain, augmente la généalogie des conférences-performances, mais aussi et surtout, reflète les grandes tendances de la littérature contemporaine en contribuant à redessiner les contours de ce qui caractérise habituellement l’expérience littéraire. Since the early 2000’s the “lecture-performance” gathers a wide range of lectures performed as artistic gestures. Whereas the lecture-performance has been mostly studied by Visual and Performing Arts’ specialists we choose to study this medium from a literary point of view. Practiced by contemporary writers, the lecture-performance belongs to the so-called “littérature exposée”, a wider class that gathers all the literary experiments which do not consist in reading a book quietly. Furthermore, an archaeological method around the concept of “performance” allows to consider in a new way the writers’ lectures from the 19th and 20th centuries as oral objects, and not only as theoretical texts. A repertoire of lecturer types at the confluence of textual and sociological analysis can also be pursued. Questioning the “lecture-performance” in the French literary field enlightens with a new perspective the writers’ lectures’ history, enlarges the genealogy of lecture-performances and last but not least, reveals most of the trends of the contemporary literary creation, reshaping what usually defines a literary experiment.

document thumbnail

From the same authors

On the same subjects

Export in