Risques potentiels des déchets domestiques sur la santédes populations en milieu rural : cas d’Irhambi Katana (Sud-Kivu,République Démocratique du Congo)

Metadatas

Date

2013

Discipline
Language
Identifier
Relations

This document is linked to :
VertigO : La revue électronique en sciences de l’environnement ; vol. 13 no. 2 (2013)

Collection

Erudit

Organization

Consortium Érudit

License

Tous droits réservés © Université du Québec à Montréal et Éditions en environnement VertigO, 2013




Cite this document

Mashi Bagalwa et al., « Risques potentiels des déchets domestiques sur la santédes populations en milieu rural : cas d’Irhambi Katana (Sud-Kivu,République Démocratique du Congo) », [VertigO] La revue électronique en sciences de l’environnement, ID : 10670/1.zn1jrf


Metrics


Share / Export

Abstract Fr En

Cette étude a été conduite afin d’évaluer les risques pour la santé liés à la production de déchets en milieu rural d’Irhambi Katana à l’est de la République Démocratique du Congo (RDC). La mesure des quantités des déchets produits par ménage dans six localités du groupement d’Irhambi Katana et l’analyse microscopique des échantillons des déchets ont été réalisées. La comparaison avec les données des centres de santé et la détermination de l’apport de ces déchets en éléments nutritifs du sol ont été réalisées. Les ménages du groupement d’Irhambi Katana produisent en moyenne 0,3 kg de déchets par jour. Ces déchets domestiques renferment plusieurs agents pathogènes tels que Balantidium coli, Shigella flexneri, Ascaris lombricoïdes et Escherichia coli qu’on peut associer à des maladies diarrhéiques couramment rencontrées dans les statistiques des centres de santé comme l’ascaridiose, la shigelose, l’amibiase et le choléra. Mais aussi ces déchets contiennent des matières organiques fertilisantes du sol comme l’azote et le phosphore en quantité importante (1272 mg P/kg; 8,89 % de N /kg). Une sensibilisation de la population dans la gestion des déchets domestiques pour éviter les maladies dues à la mauvaise gestion des déchets ainsi que l’usage de ces déchets dans la fertilisation des sols est recommandée.

This study was conducted to evaluate the health risk associated to yard waste generation in rural area of Irhambi Katana in Eastern Democratic Republic of Congo. Quantities of wastes produced per household in six Irhambi Katana villages as well as microbiological analysis of wastes samples were performed. Health centers data were analyzed and wastes contribution in soil nutrients was determined. The households of Irhambi Katana Sub County produce an average of 0.3 Kg of wastes per day. These domestic solid wastes embody many pathogenic agents such as Balantidium coli, Shigella flexneri, Ascaris lombricoïdes and Escherichia coli which can be associated to diarrhea diseases currently encountered in the statistics of health centers such as ascardiose, shigelose, amibiase and cholera. In addition these solid waste have high organic nutrients content such as nitrogen and phosphorus (1272 mg P/kg; 8.89 % N) in the wastes. A sensitization of the population on domestic solid wastes management to avoid diseases due to poor waste management and the use of domestic waste for compost are recommended.

document thumbnail

From the same authors

On the same subjects

Within the same disciplines

Export in