Raphaël Larrère

Co-author

Date

Date

Documents written by Raphaël Larrère (70) | is about Raphaël Larrère (62)

Raphaël Larrère (Jan 26, 2023)
Laurence Bénichou et al. (Jan 26, 2023)
Raphaël Larrère et al. (2023)
Raphaël Larrère (Nov 23, 2021)
Vincent Devictor et al. (Nov 23, 2021)
Laura Centemeri et al. (Sep 10, 2021)
Raphaël Larrère (Sep 10, 2021)
Raphaël Larrère (Sep 7, 2021)
Raphaël Larrère (Sep 7, 2021)
Mathias Girel et al. (Sep 7, 2021)
Patrick Blandin et al. (Sep 7, 2021)
Raphaël Larrère (Apr 26, 2021)
Philippe Ayoun et al. (Apr 26, 2021)

next
Sylvie Pouteau (Dec 6, 2023)
Damien Marage (Jun 26, 2023)
vincentlecomte (May 29, 2023)
Anne-Elène Delavigne (Oct 7, 2022)
Milo Villain (Jul 4, 2021)
Eléonore Kirsch et al. (Mar 4, 2021)
Milo Villain (2021)
Danièle Magda et al. (Jul 3, 2020)
Danièle Magda et al. (2020)
Eléonore Kirsch et al. (2020)
Fabien Colombo et al. (Dec 10, 2019)
Nathalie Panissal (Dec 20, 2018)
À l'échelle globale des nations et des Etats qu'à l'échelle locale des collectivités territoriales (région, communautés de communes), la nature est de tout temps soumise à l'épreuve des individus et des sociétés humaines. Les relations entre les sociétés humaines et l'environnement n'ont jamais cessé d'interpeller les individus et les communautés à l'échelle locale comme à l'échelle globale, du fait des conséquences de l'impact des activités humaines sur les systèmes naturels. Des évènements naturels et sociaux aux conséquences désastreuses, tels que les tempêtes, la sécheresse, le réchauffement climatique, l'effet de serre, les inondations, les incendies, la famine, l'insécurité alimentaire, la pollution, les contaminations, les violences urbaines et rurales, etc., entraînent les ruptures d'équilibre des cycles naturels et globaux; ils fragilisent et détériorent chaque jour les conditions d'existence de l'humain. Tout ceci a pour conséquence généralisé le détraquement de la biosphère, la crise de l'environnement naturel et social. Comment alors dans les politiques publiques des Etats et des collectivités territoriales, ainsi que dans les actions privées et associatives, prendre e copte à court, moyen, long terme dans nos schémas cognitifs et mentaux, les temporalités propres aux cycles naturels qui sont au fondement de l'action collective ? En d'autres termes, comment l'humain peut-il penser et agir avec la nature, selon l'expression de Cathérine et Raphaël Larrère ?
Robert Ziavoula (Nov 2, 2018)

next